Close

Facebook interdit les publicités sur les remèdes contre le Coronavirus qui sèment l’hystérie

Le coronavirus était devenu une pandémie mondiale, qualifiée d’urgence sanitaire mondiale en Chine et dans tant d’autres pays. Dans un communiqué, Facebook déclarait qu’il resserrerait ses règles sur les publicités faisant référence au nouveau coronavirus, dans le but de réduire la désinformation et la peur de l’épidémie.

Facebook se fait plus rigoureux

C’est officiel, le géant américain Facebook,  va désormais interdire les publicités qui promettent des remèdes pour guérir ou prévenir le virus, ou qui qui tenteraient de « créer un sentiment de psychose» à ce sujet. Des politiques similaires seraient également mis en place  pour sa plate-forme Marketplace, où les utilisateurs de Facebook pouvaient acheter et vendre des articles. Selon Facebook, il était important de soutenir les efforts de l’Organisation mondiale de la santé, notamment en prenant des mesures pour arrêter les publicités mensongères et tendaient à alimenter la psychose.

Notamment des annonces comme celui vantant un masque facial qui prétendrait être garanties à 100% pour empêcher la propagation du virus. De telles publicités seraient dorénavant interdites.

Il y a quelques semaines déjà, la compagnie américaine avait déjà publié une politique d’interdiction qui prohibait tout contenu ou publications sur les faux traitements ou les méthodes de prévention, ou les allégations trompeuses sur les ressources de santé disponibles. Cette fois, l’interdiction était associée aux publicités, grosses pourvoyeuses de devises à la compagnie.

Cette nouvelle rigueur dans les politiques commerciales et éthiques de la compagnie, seraient selon les observateurs la conséquence, des nombreuses critiques qu’avaient dû essuyer la compagnie dans son implication dans la manipulation de masse à des fins politiques. La société basée en Californie aurait expressément employé à cet effet des vérificateurs pour valider les allégations suspectes identifiées dans son fil d’actualité et aider à supprimer toute information trompeuse à la fois sur Facebook et sur Instagram. Le coronavirus aurait infecté à ce jour environ 81 242 personnes dans le monde pour 2 771 décès enregistrés.

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top