Close

Faire son deuil 2.0

Seydou Badini dans la boulangerie.
Seydou Badini dans la boulangerie. RFI/Coralie Pierret

Sur le continent africain, pour éviter une explosion de la pandémie, tous les chefs d’État ont rapidement décidé de fermer les frontières aériennes et terrestres. Fin mars, plus aucun déplacement n’était autorisé. Seul les camions de marchandises et les avions cargo pouvaient traverser les frontières. Sénégalais, Camerounais, Maliens, ou même Français, Américains, ils sont nombreux à s’être retrouvés bloqués sur le continent, éloignés de leur famille. Certains n’ont pas vu leur enfant naître, d’autres n’ont pas vu leur proche mourir. C’est le cas de Seydou Badini. Faire son deuil 2.0, un reportage au Mali de Coralie Pierret.

RFI

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top