Close

Fayez vs Haftar : Macron se repositionne comme médiateur

Le 9 mars, le président français Emmanuel Macron a reçu le maréchal Haftar. Au cours de cette réunion extraordinaire, ce dernier a convenu avec le président français de signer un cessez-le-feu. Attention toutefois, ce traité ne résout en rien la crise que traverse actuellement la Libye, puisque les forces Haftar ont été très claires à ce sujet, ce cessez-le-feu cessera d’être respecté à partir du moment où les milices décideront de, elles aussi, passer outre.

Cette rencontre surprise puisque pas annoncée, a duré un peu plus d’une heure. Au cours de ce meeting, Haftar a confirmé au président Macron qu’il signerait le traité de cessez-le-feu qu’il a refusé de signer lors de ses visites à Moscou et Berlin. Affirmant qu’il était prêt à s’engager afin de respecter ce document, Haftar a toutefois mis la pression sur les forces du GNA, le Gouvernement d’union nationale d’el-Sarraj. Il a été confirmé que cet accord ne survivrait qu’en cas de respect des milices.

Macron reprend la mains ur le dossier Libyen

Les deux camps, qui ne cessent de s’affronter depuis des années, s’accusent mutuellement d’avoir violé les trêves annoncées. En outre, les deux camps s’accusent également d’avoir violé l’embargo imposé au sujet de l’importation d’armes et de mercenaires. À ce jour, el-Sarraj aurait ainsi demandé de l’aide à Ankara qui aurait envoyé pas moins de 5.000 mercenaires syriens sur le sol libyen. Même son de cloche du côté des forces d’Haftar puisque des mercenaires Russes, Tchadiens et Soudanais auraient également fait le déplacement.

Haftar accepte un cessez-le-feu

Distancée un temps par la Russie, puis par le reste de la communauté internationale qui a tenté de reprendre la main au mois de février, à l’occasion de la venue d’Haftar à Berlin, la France et Emmanuel Macron semblent vouloir peser à nouveau dans ce dossier. Si un accord de cessez-le-feu a visiblement été trouvé entre les partis, reste maintenant à définir si, oui ou non, ce dernier tiendra et surtout, si l’exécutif français réussira son pari.

La Nouvelle Tribune

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top