Close

France : la justice dit non à la demande de MHD

Le célèbre rappeur français Mohammed Sylla alias MHD, a récemment vu la justice lui refuser sa demande de placement sous bracelet électronique. L’information a été donnée par un média français hier jeudi 12 mars 2020. Selon une source judiciaire, la Cour d’appel de Paris a décidé que l’artiste soit maintenu en détention. Ses avocats avaient contesté en première instance, le refus de l’assignation à résidence sous bracelet électronique.

Il est déterminé à démontrer son innocence

A en croire son avocat Me Archibald Celeyron, cette décision judiciaire est «incompréhensible au regard de l’évolution des investigations et du projet de sortie présenté par MHD». Il a indiqué que son client demeure déterminé à se battre pour démontrer qu’il est innocent. Notons que MHD est accusé d’avoir participé à un meurtre en 2018. Dans la nuit du 05 au 06 juillet de cette année-là, la victime Loïc K. avait été renversée par une voiture, tabassé, puis blessé au couteau.

Une inculpation pour « homicide involontaire »

Les faits s’étaient déroulés dans le Xe arrondissement de Paris, au cours d’un règlement de comptes entre bandes ennemies du Xe et du XIXe arrondissement. Au moins dix personnes se sont ruées sur la victime, qui a vite succombé à ses blessures. La scène avait été filmée par un témoin à partir d’une fenêtre. Populaire créateur auto-proclamé de l’« afro-trap »MHD est connu pour un tube à l’honneur du Paris Saint-Germain (PSG) entre autres. Après son inculpation pour « homicide volontaire », il est en détention provisoire depuis le 17 janvier 2019. Il rejette toute participation aux faits qui lui sont reprochés.

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top