Close

France : le régime Macron cible des opposants après les révélations

Suite aux différentes révélations qui ont été faites par l’ancienne
ministre française de la Santé sur l’épidémie du Coronavirus, les opposants
politiques de Macron sont montés au créneau pour tirer à boulets rouges sur  le gouvernement français. En effet, Agnès
Buzyn
confiait au quotidien le « Monde » qu’elle
avait averti les dirigeants français sur le danger que représente le
Coronavirus pour le pays.

“C’était une mascarade”

Elle faisait notamment remarquer que depuis la fin du mois de janvier, elle avait signalé au premier-ministre français la nécessité de reporter les élections municipales. Mais ceux-ci n’auraient pas pris en compte ses différentes recommandations. «On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade», a-t-elle laissé lire dans les colonnes du journal français.

 Ces déclarations qui interviennent dans un contexte où, l’actuel locataire de l’Elysée rappelle à ses compatriotes que le pays est en guerre sanitaire, ont suscité une vague de réactions au sein de la classe politique française. Pour le patron des Insoumis, les propos de l’ex-ministre de la santé sont juste « consternants ».

“Priorité à la santé”

 «A-t-elle su et prévenu trois mois avant ? Et dans ce cas pourquoi rien n’a-t-il été fait ? Pourquoi raconte-t-elle cette histoire maintenant quand il est trop tard ? Se rend-elle compte qu’elle engage sa responsabilité pénale et celle des autres personnes qu’elle dit avoir prévenues ?», s’est interrogé  Jean-Luc Mélenchon sur le réseau social de Mark Zuckerberg.

De son côté, la formation politique de Marine Le Pen a également émis des interrogations. Le vice-président du Rassemblement national, Jordan Bardella s’est demandé si le gouvernement français a négligé la crise ou a tardé à prendre les mesures nécessaires malgré un risque connu.

Certains élus n’ont pas hésité à demander que soit initiée une enquête dans le but de faire la lumière sur cette affaire. «Aujourd’hui, priorité à la santé. Ensuite, ce sera au Parlement d’enquêter», a indiqué le candidat (Europe Écologie-Les Verts) à la mairie de Paris, David Belliard.

La Nouvelle Tribune

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top