Close

galerie Centrafrique:La mobilité des forces de sécurité intérieure accrue pour renforcer l’etat de droit

Ce sont au total 15 véhicules pick-up, 4 minibus et 39 motos qui ont été remis à la Police et la Gendarmerie centrafricaines ce 3 juillet 2020 dans les locaux de la Primature à Bangui, en présence du Ministre de l’Intérieur chargé de la sécurité publique, le Général de Division Henri Wanzet Linguissara, des Directeurs généraux de la Police et de la Gendarmerie, ainsi que des représentants de la MINUSCA et de la Représentante résidente du PNUD en Centrafrique, Natalie Boucly.

Porté par la MINUSCA et le PNUD et financé par les Etats-Unis pour un montant total de 1 million de dollars américains (environ 600 millions FCFA), ce projet permettra aux récipiendaires dé renforcer leurs capacités mobiles et d’être plus opérationnels. 

Au nom du Gouvernement centrafricain, le Général Henri Wanzet a remercié les Etats-Unis, le PNUD et la MINUSCA pour ce don qui selon lui, « va efficacement servir à faire face aux défis importants notamment la réduction de la criminalité et la sécurisation des élections 2020 dans le pays ». Aussi a-t-il invité les patrons des forces de sécurité « à continuer à travailler d’arrache-pied et à ne pas relâcher les efforts inlassables qui sont déployés pour le relèvement des FSI et la restauration de l’autorité de l’Etat »

Pour sa part, Natalie Boucly, en procédant à la remise symbolique des clefs de ces engins, a précisé que : « sur les 19 véhicules et les 39 motos, 5 pick-up et 15 motos sont destinés au commissariat central de Bangui pour renforcer l’opérationnalité de ses unités et assurer une meilleure couverture sécuritaire de la ville de Bangui. 10 pick-up, 4 minibus et 24 motos iront à 5 villes de l’arrière-pays, notamment Bouar, Berberati, Bangassou, Bambari et Sibut. Ces véhicules ainsi que les unités de terrain seront équipés de radios VHF ; L’objectif étant d’appuyer le redéploiement des FSI dans ces villes »

Globalement ce projet conjoint pour le renforcement de l’Etat de droit couvre la construction ou la réhabilitation de plusieurs édifices des Forces de sécurité intérieure, l’équipement en moyens roulants, matériels de transmission, en mobiliers ainsi qu’en sessions de renforcement de capacités de leurs personnels. Il faut par ailleurs préciser qu’il s’agit du plus important transfert effectué par le projet conjoint aux FSI en une seule fois depuis 2014.

MINUSCA

Afrique News info

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top