Close

Guerre contre l’Iran : Donald Trump désormais limité

Ce mercredi, le Congrès américain a décidé d’adopter une nouvelle résolution visant à empêcher l président américain Donald Trump d’avoir la possibilité de mener à bien une quelconque action contre l’Iran. Si le coup est rude pour la Maison Blanche, le président Trump devrait opposer son droit de veto.

Approuvé à la mi-février par la chambre Haute du Congrès américain, des élus républicains ayant décidé de soutenir cette motion, le texte a été finalement confirmé hier par la chambre Basse, à majorité démocrate. Avec 227 voix, c’est à la majorité absolue que cette résolution a été adoptée. Toutefois, il se pourrait que ce texte n’entre jamais en vigueur. En effet, c’est au président américain lui-même de promulguer cette voix et, il apparaît très clair que Donald Trump songe à opposer son veto.

Trump opposera son droit de veto

Ce texte lui, explique notamment que le président américain n’est pas disposé à engager une quelconque action militaire en Iran sans en avoir informé au préalable le Congrès, et ce, sous n’importe quelle forme. Résultat, Trump se doit de réclamer le feu vert à une action bien définie ou doit déposer une déclaration de guerre qui devra, là aussi, être adoptée par le Sénat. Une manière pour le Congrès de reprendre la main sur le président américain, accusé d’avoir agi seul lors de la mort du général iranien Qassem Soleimani, le Congrès n’ayant été mis au courant que quelques temps après.

Deux soldats américains, morts hier soir

Pour Washington, la pression imposée par l’exécutif à Téhéran porte ses fruits. Cependant, force est de constater que les attaques n’ont jamais vraiment cessé. Hier, deux militaires américains ont ainsi trouvé la mort suite à une série de frappes organisée sur des bases américaines en Irak, frappes attribuées aux forces iraniennes. Une nouvelle escalade qui pourrait avoir un impact important sur le Congrès qui testera son autorité sur le président américain. Trump pourra lui aussi être mis en porte-à-faux, lui a promis de mettre fin à toutes les guerres américaines. Aux yeux de quelques élus, s’il est effectivement sérieux au sujet de ce point-là, il reviendra sur sa décision d’imposer son veto.

La Nouvelle Tribune

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top