Close

Guinée: Alpha Condé dépose son dossier de candidature à la présidentielle

Publié le :

                En Guinée, le président sortant Alpha Condé a définitivement mis un terme à des mois d'ambigüité en confirmant sa volonté de briguer un troisième mandat. Et cela malgré une contestation qui a coûté la vie à des dizaines de civils. À 82 ans, Alpha Condé, premier président guinéen élu démocratiquement en 2010, sera candidat au scrutin du 18 octobre prochain. Première étape de cette décision controversée : le dépôt ce jeudi 3 septembre de son dossier de candidature devant la Cour constitutionnelle.
            </p><div readability="61.018922852984">

                                    <p><em>Avec notre correspondant à Conakry,<strong></strong></em><strong>Mocktar Bah</strong>

Vêtu d’un costume bleu et portant des lunettes noires et un masque de protection, le président guinéen Alpha Condé a parcouru à pied à la mi-journée ce jeudi 3 septembre les quelques centaines de mètres séparant le palais présidentiel de la Cour constitutionnelle.

Il était entouré de son épouse, Hadja Djéné Condé, et de quelques membres du gouvernement dont le ministre de la Défense, Mohamed Diané, celui de l’Industrie Tibou Camaraa, Mouctar Diallo de la Jeunesse et Aboubacar Sylla des Transports

Alpha Condé a mis mercredi un terme définitif à des mois d’ambigüité en confirmant être candidat à un troisième mandat, malgré une contestation qui a coûté la vie à des dizaines de civils au cours de manifestations violentes réprimées par les forces de l’ordre.

Alpha Condé est le quatrième candidat à avoir déposé officiellement son dossier pour le scrutin du 18 octobre. L’ont précédé les anciens ministres Ousmane Kaba (Parti des démocrates pour l’Espoir), Abdoul Kabélé Camara (Parti guinéen pour le Développement) et Ousmane Doré (Mouvement national pour le Développement).

Par ailleurs, pour le moment les ténors de l’opposition Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré et Lansana Kouyaté n’ont toutefois pas encore indiqué s’ils comptaient affronter Alpha Condé dans les urnes ou boycotter le scrutin.

Notamment l’adoption de la charte de la jeunesse africaine, une promesse de réalisation d’une maison des jeux et l’autre chose de marquant, c’est qu’au niveau de l’économie où nous avons quand même très peu de promesses où il n’y a pas eu de début de réalisations, environ 24%, parce qu’il y a eu assez de réformes.

Une collectif fait le bilan des promesses tenues/non tenues d’Alpha Condé

            </div>

RFI

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top