Close

Inondations au Sahel: Ouagadougou fortement touchée

Publié le :

                Depuis une semaine maintenant, il pleut sans discontinuer sur Ouagadougou. Les quartiers font face à un niveau d’eau important. Environ 300 ménages sont sinistrés selon un bilan provisoire de la mairie. Pour le seul week-end dernier, trois personnes ont été tuées par les eaux de pluie.
            </p><div readability="63.965074473549">

                                    <p><em>Avec notre correspondant à Ouagadougou, </em> <strong>Yaya Boudani</strong>

L’agence nationale de la météorologie avait annoncée des pluies abondantes durant cette période. Et les autorités avaient diffusé un communiqué pour prévenir les populations sur les risques d’inondation et les mesures et comportement à adopter en cas de fortes pluies.

Pour atteindre son domicile, Salif Guebré doit traverser la flaque d’eau qui lui monte jusqu’aux genoux. Il a entrepris de construire un petit mur pour éviter que les eaux de pluie occupent sa terrasse. «  La maison, on vient d’y travailler dedans, toute l’eau elle rentre dedans, c’est pourquoi on est en train d’aménager un peu pour améliorer la situation. »

Dans un autre quartier, le vieux Seydou Ouedraogo se demande où et comment sa famille passera les prochaines nuits. La maison familiale n’a pas resisté aux pluies diluviennes. « Le matin on a entendu « bing » et tout était cassé. Je n’ai même pas voulu regarder. C’est la maison familiale, tout le monde doit y vivre. C’est la pluie qui a fait tout ça. »

Assane Tiagbé et ses amis se sont mobilisés pour apporter un soutien aux familles. Mais ils se disent impuissants face à l’ampleur des dégâts. « Il y a trop de problèmes dans le quartier. » « Il y a une femme enceinte qui a même perdu la vie juste devant sa porte. »

Même s’ils reconnaissent leur part de responsabilité dans cette situation, certains habitants dénoncent l’absence de canalisations. « Le maire ne s’occupe pas de nous. Où sont les canivaux ? Il n’y a pas de canivaux ici. C’est la pire année qu’on vit. »

Le maire interpelle les populations sur les comportements imprudents et à éviter les zones à risque.

            </div>

RFI

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top