Close

Institut Freedom House : La démocratie béninoise connait un net recul

Dans le dernier rapport, l’Ong américaine de défense des droits humains Freedom House, la démocratie béninoise a subi une chute passant de 79/100 points en 2018 à 66/100 points. Le dernier rapport de l’Ong américaine Freedom House compilant les données recueillies dans 195 pays, est sans ambages. Le Bénin en termes de démocratie a connu un net recul.

Selon l’Ong américaine, le Bénin a chuté de 13 (treize) points par rapport au dernier classement de l’Ong de défense des droits humains. Ce rapport sur la liberté dans le monde 2019 est intitulé «la démocratie en crise ». Le rapport fait constater que 2019 a été la 14ème année consécutive de déclin de la liberté mondiale. Ce rapport annuel sur les droits politiques et les libertés civiles révèle que la démocratie est en crise et en recul partout dans le monde. Cette crise s’intensifie à mesure que les normes démocratiques s’érodent à un rythme accéléré. D’après président de Freedom House Michael J. Abramowitz, «les principes fondamentaux de la démocratie, y compris les garanties d’élections libres et équitables, les droits des minorités, la liberté de la presse et la primauté du droit, sont assiégés dans le monde entier ».

Bénin, régression grave

En perdant 13 points, le Bénin est le seul des pays dits de démocratie en Afrique subsaharienne à avoir subi un recul dans ce classement. Au nombre des éléments qui ont amené à cette situation, l’institut déplore le nouveau code électoral qui a entraîné l’exclusion de tous les partis d’opposition des élections législatives d’avril 2019 et une série de décisions des tribunaux Le mauvais processus électoral, la coupure d’Internet et les violences contre les manifestants “anti-gouvernement”, ont contribué à une baisse remarquable de 13 points.

De plus, sous le président Patrice Talon, les politiciens de l’opposition sont de plus en plus la cible de poursuites, tandis que l’indépendance judiciaire est compromise par la nomination de l’avocat personnel du président à la présidence de la Cour constitutionnelle et la création d’un nouveau tribunal anticorruption, accusé de viser les rivaux politiques de Talon. Des actes qui ont précipité la baisse de la note du Bénin. Et le statut du Bénin est passé de Libre à partiellement libre dans ce rapport Liberté dans le monde.

Des recommandations

A la page 31 dudit rapport, l’Institut Freedom House recommande de concentrer l’attention et le financement issus de la communauté internationale sur les pays suivants qui sont à des moments critiques. Il s’agit notamment des pays qui ont connu de récentes expansions de la liberté, comme l’Éthiopie et le Soudan, ainsi que des pays dans lesquels le progrès démocratique est menacé, comme le Bénin et le Sri Lanka. Les dirigeants issus des nations démocratiques «devraient s’engager dans une diplomatie de haut niveau et publique avec ces États pour témoigner d’un fort engagement international en faveur de l’avancement de démocratie ».

Aussi, les financements «devraient être accordés aux dirigeants enclins à faire avancer la démocratie et aux organisations de sociétés civiles locales dans le but d’obtenir des améliorations tangibles des droits politiques et libertés civiles ». Fondée en octobre 1941, Freedom House est une organisation non gouvernementale basée aux États-Unis, financée par le gouvernement et qui mène des activités de recherche et de plaidoyer en faveur de la démocratie, des libertés politiques et des droits humains. Il se décrit comme «une voix claire pour la démocratie et la liberté dans le monde ».

La Nouvelle Tribune

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top