Close

Iran : acculées, les autorités libèrent des prisonniers

Les autorités iraniennes ont finalement décidé de libérer certains
détenus. Selon les informations qui ont été relayées par la télévision du pays,
la décision a été prise par le guide suprême de la Révolution islamique,
l’ayatollah Ali Khamenei dans le cadre du Nouvel an iranien. Cette
décision de mise en liberté concerne en effet, 10 000 détenus. Dans les
rangs de ces détenus figurent des prisonniers politiques.

«Ceux qui seront graciés ne retourneront pas en prison (…) et près de la moitié des prisonniers pour raisons de sécurité seront aussi gracié», a notamment fait savoir le porte-parole du pouvoir judiciaire. Quelques heures plus tôt, l’officiel iranien avait annoncé que 85.000 prisonniers seront libérés de façon provisoire dans le cadre de la lutte contre l’épidémie du coronavirus.

La demande américaine…

Notons que cette décision intervient quelques jours après la
demande qui a été formulée par l’administration Trump. Par un communiqué le 11
mars dernier, le chef de la diplomatie américaine a appelé l’Iran à libérer les
ressortissants américains emprisonnés dans le pays. « Les informations selon lesquelles le
Covid-19 s’est propagé dans les prisons iraniennes sont très troublantes »
, avait indiqué Mike Pompeo.

« Les Etats-Unis tiendront le régime iranien pour directement responsable pour tout décès d’un Américain », avait poursuivi le secrétaire d’Etat américain.

La Nouvelle Tribune

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top