Close

Iran : Pour le Nouvel An persan, les autorités font une promesse

Malgré toutes les difficultés rencontrées au cours de l’année écoulée par la République Islamique d’Iran, les autorités du pays restent optimistes. Le guide suprême l’ayatollah Ali Khamenei et le président Hassan Rohani ont profité de la célébration du Nouvel An persan pour lancer un message d’espoir aux Iraniens.

L’année du “bond de la production”

Lors des différents discours qui ont été diffusés à la télévision, ces deux hauts responsables du pays ont indiqué que l’année 1399 (selon le calendrier iranien), sera celle où le pays viendra à bout des nombreuses sanctions prononcées contre l’économie nationale. Elle sera également celle où l’Iran fera face à l’épidémie du Coronavirus. Lors de son discours, le guide suprême a indiqué que l’année 1399 serait celle du « bond de la production ». Il a saisi cette occasion pour rappeler tout ce qui s’est passé au cours de l’année 1398. Il a notamment évoqué les inondations en passant par les différentes sanctions qui ont été prononcées par l’administration Trump dans le cadre du conflit sur l’Accord de Viennes.

“Nous surmonterons bientôt” le COVID-19

 Les mouvements d’humeur qui ont vu le jour suite à l’augmentation soudaine du prix de l’essence et ayant fait au moins 300 morts ont également été évoqués. L’autre fait ayant marqué négativement l’Iran est le décès des 176 passagers de l’avion ukrainien abattu par les forces armées du pays début janvier 2020. Mais pour le président Hassan Rohani, tout ceci ne sera que de l’histoire ancienne. « Nous surmonterons bientôt » l’épidémie de COVID-19 a promis le président iranien.

 « Face aux sanctions les plus sévères de l’histoire imposées à l’industrie pétrolière par les terroristes internationaux […] notre peuple a écrit une nouvelle page épique en faisant tourner l’économie du pays sans [exporter de] pétrole », a indiqué Hassan Rohani.

La Nouvelle Tribune

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top