Close

La Corée du nord bombe de plus en plus le torse

L’épidémie du Coronavirus ne semble pas tellement avoir d’impact
sur l’activité balistique de la Corée du nord. En effet, selon une annonce qui
a été faite par l’agence de presse sud-coréenne Yonhap, la Corée du Nord
a tiré deux missiles balistiques de courte portée vers la mer du Japon.  Ces tirs ont été effectués depuis la province
du Nord Pyongan à en croire les précisions qui ont été apportées par l’armée
sud-coréenne.

Ces tirs de Pyongyang
interviennent dans un contexte où les négociations avec les
États-Unis sur le programme nucléaire sont au point mort. Depuis le mois
de novembre la Corée du Nord a multiplié les essais d’armement. Les
derniers tirs sont tout de même très mal venus dans le contexte d’épidémie
actuel selon l’armée de la Corée du Sud.

Des tirs “malvenus”

Les deux missiles balistiques de courte portée sont « extrêmement malvenus compte tenu de la situation difficile que le monde connaît en raison du Covid-19 » a indiqué l’armée sud-coréenne. « L’armée surveille d’éventuels autres tirs et se maintient en état d’alerte », a poursuivi l’état-major interarmées dans un communiqué. Le ministère japonais de la Défense a également confirmé les tirs. Il affirme avoir détecté ce qui ressemble à « un ou des projectiles de type missiles balistiques ». Notons que dans le contexte où le monde entier est exposé aux affres de l’épidémie du Coronavirus, la Corée du Nord n’a annoncé aucun cas de contamination.

La Nouvelle Tribune

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top