Close

L’ambassade de Chine en France réagit sur le dérapage du journaliste de BFM TV durant l’hommage aux morts du Covid-19

L’ambassade de Chine en France a fustigé la phrase «impertinente», à savoir «ils enterrent des Pokémons», lancée par un éditorialiste de BFM TV pendant que les Chinois rendaient hommage à leurs morts du coronavirus. La représentation diplomatique a manifesté son opposition «à toute forme de propos et actes racistes et discriminatoires».

Réagissant à la phrase «ils enterrent des Pokémons» prononcée par un journaliste de BFM TV lors de l’hommage aux victimes du Covid-19 en Chine, l’ambassade de Chine en France a exprimé «son vif mécontentement» sur Twitter.

Le discours tenu «sans le respect dû aux défunts» a été qualifié d’«impertinent» et a été condamné.

​Ils se sont également prononcés contre «toute forme de propos et actes racistes et discriminatoires», et ont indiqué avoir pris connaissance des excuses présentées par l’éditorialiste et par la chaîne.

​L’ambassade a noté que la lutte contre la propagation de ce virus qui «n’a pas de frontière» implique une participation commune internationale et a appelé à la solidarité pour «gagner cette bataille».

​«Propos déplacés»

En observant les Chinois assistant tête baissée à la cérémonie d’hommage qui a eu lieu le 4 avril en Chine, Emmanuel Lechypre, présentateur de BFM TV, a ironisé en chuchotant la phrase «ils enterrent des Pokémons», pensant que les micros étaient fermés. Cette remarque a indigné les utilisateurs des réseaux sociaux. La chaîne et le journaliste se sont ensuite publiquement excusés pour ces «propos déplacés».

Par respect envers ses défunts, la Chine a interdit toutes les activités de loisir pour ses 1,4 milliard d’habitants le jour de l’hommage.

Avec: Sputnik

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top