Close

L’an 4 de l’accession du Président Touadéra à la magistrature suprême de l’Etat

L’objectif de cet entretien est de permettre au Chef de l’Etat centrafricain de revenir sur les réalisations menées durant ses quatre années de règne.
 
En abordant les préoccupations des journalistes entre autres l’accord de paix, la question sociale et l’organisation des prochaines élections, le Président Touadéra a indiqué que l’accord de paix signé le 6 février 2019 à Bangui, est un élément très important pour la paix, même si c’est vue par certain comme fragile, mais il faut que tout le monde s’accorde, car c’est un instrument qui doit désormais rétablir la paix.
 
S’agissant de la question sociale, le Chef de l’Etat a souligné que le gouvernement s’attelle à construire et réhabiliter les hôpitaux, les écoles et aménager les infrastructures routières sur l’ensemble du territoire national.
 
En ce qui concerne les élections prochaines, le n° 1 Centrafricain a soutenu que l’autorité nationale des élections (ANE) a déjà sorti un chrono programme, donc le gouvernement se bat pour trouver des partenaires pour aider au financement de ce budget prévu par l’ANE, de manière à ce que les élections puissent se tenir dans le délai constitutionnel.
 
Après avoir répondu aux préoccupations des journalistes et des compatriotes de l’arrière-pays, le Président de la République a rappelé qu’ « en quatre ans, il y a eu des avancées et le peuple peut observer, il y a des signaux, depuis 2016 quand notre pays était au fond du gouffre, aujourd’hui nous essayons tant bien que mal de sortir la tête de l’eau ».
 
Il convient de signaler que le Président Touadéra a admis  qu’il y a encore des défis, le peuple centrafricain doit être uni pour relever ces défis, tout en invitant ses concitoyens à cultiver la paix, le vivre ensemble et à bannir la division.

ACAP

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top