Close

Le gouvernement soudanais sonne la chasse contre les saboteurs de l’économie nationale

Publié le :

                C'est une guerre contre les saboteurs de l'ancien régime que disent livrer les autorités soudanaises. Elle viennent de décréter l'état d'urgence économique et de renforcer les pouvoirs de la justice pour lutter contre les spéculateurs et les contrebandiers d'or. L'économie soudanaise est confrontée à une chute sans fin de la devise nationale, ce qui entraine une inflation importée.
            </p><div readability="48.956228956229">

                                    <p>La guerre aux saboteurs de l'économie est déclarée et pour la remporter le gouvernement a renforcé son arsenal juridique. Heba Ali Mohamed, la ministre de l'Économie et des Finances a tenu jeudi une spectaculaire conférence de presse, en compagnie du ministre de la Justice et des principaux responsables sécuritaire du pays. Elle a annoncé la création de tribunaux spéciaux et un renforcement des mesures contre les spéculateurs et les contrebandiers. Ainsi les contrebandiers d'or risquent désormais dix ans de prison, contre un mois auparavant.

D’après les autorités, la contrebande et la spéculation sur l’or font perdre au pays les précieuses devises qui lui permettraient de stabiliser sa monnaie. Le cours de la livre soudanaise ne cesse de s’effondrer depuis des mois entrainant une hausse généralisée des prix. En août l’inflation atteignait 146% en rythme annuel.

Pour le gouvernement, ces spéculateurs sont avant tout des saboteurs qui pour certains agissent en vue de destabiliser le régime issue de la révolution de 2019. Le Soudan figure toujours la liste américaine des pays soutenant le terrorisme ce qui l’empêche d’avoir accès à certains financement du FMI et de la Banque mondiale ainsi qu’aux allègements de dettes.

            </div>

RFI

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top