Close

Le ministre de l’environnement au Sénégal accusé de braconnage

Au Sénégal, le ministre de l’Environnement, Abdou Karim Sall est pointé du doigt, car accusé  de braconnage à cause du transfert animalier qu’il aurait orchestré le 05 juillet dernier. Le ministre de l’Environnement ayant une ferme à Bambilor aurait demandé un convoyage de 06 gazelles. Ces animaux auraient fait un mauvais voyage et 02 d’entre eux auraient perdu la vie à la suite de plusieurs fractures.

Le directeur des parcs nationaux Etienne Boucar Ndiaye aurait par ailleurs signé un accord avec le gérant de la ferme du ministre afin de disposer des gazelles. Selon une source, toute cette opération aurait été faite dans la précipitation et dans la discrétion. Une chose inconcevable pour ce dernier, car cet acte serait une soustraction du bien public pour un usage personnel du ministre Abdou Karim Ndiaye. La même source a continué en affirmant que la perte de ces animaux devrait être punie car des braconniers sont jugés et enfermés pour beaucoup moins que ça. Il a  déclaré à cet effet « C’est du braconnage tout simplement et autant le ministre Abdou Karim Sall, Etienne Boucar Ndiaye le directeur des parcs et tous ceux qui ont pris part à cette opération doivent être poursuivis pour crime animalier.» 

Il n’y a aucun conflit d’intérêts

Pendant que pour des spécialistes, il s’est agi d’un conflit d’intérêts parce que la direction des parcs nationaux est sous la tutelle du ministre de l’Environnement, Etienne Boucar Ndiaye n’aurait pas eu d’autres choix que de signer le protocole. Mais le ministre se défend  « Il n’y a aucun conflit d’intérêts. Est-ce que je suis le gérant de la ferme ? Est-ce qu’il est interdit au ministre de l’Agriculture de faire de l’Agriculture ? La réponse est non. C’est le gérant de la ferme qui a signé une convention avec la direction des parcs nationaux après avoir fait une demande comme tous les promoteurs qui le souhaitent ». Selon lui, tout se serait déroulé assez légalement. 

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top