Close

Le panafricanisme, selon Edem Kodjo

Publié le :

                Ancien secrétaire général de l’OUA, ancien Premier ministre du Togo, président de la Fondation Pax Africana, Edem Kodjo a reçu les derniers hommages de ses pairs, le 19 août 2020, à Lomé, dans la cathédrale Sacré Cœur.
            </p><div readability="51.233333333333">

                                    <p>Edem Kodjo avait accordé un entretien inédit à La Marche du monde en 2013, à Addis Abeba à l’occasion des 50 ans de la création de l’Organisation de l’Unité africaine, l’OUA, le 23 mai 1963.

Catholique engagé dans le dialogue inter-religieux, Edem Kodjo est un homme dont les engagements successifs ont prouvé sa foi en l’Afrique, sa foi en l’unité de l’Afrique et sa foi en Dieu.

Edem Kodjo est l’auteur de différents livres :
Et demain l’Afrique, récompensé par le Grand prix littéraire d’Afrique noire en 1985
L’Occident, du déclin au défi, 1988
Au commencement était le glaive, roman
Lettre ouverte à l’Afrique cinquantenaire, 2010
– Panafricanisme et Renaissance africaine, 2013.

            </div>

RFI

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top