Close

Le président de l’Union africaine réitère son appel à une plus grande représentation de l’Afrique à l’ONU

Beafricainfo – Le président actuel de l’Union africaine, Cyril Ramaphosa, a appelé mardi à l’augmentation du nombre de pays africains au Conseil de sécurité des Nations unies (CSNU).

M. Ramaphosa a fait ces remarques en s’adressant à la 75e session de l’Assemblée générale des Nations unies par vidéo, soulignant qu’un CSNU réformé aiderait à résoudre les conflits dans le monde.

« La composition actuelle du Conseil de sécurité ne reflète pas le monde dans lequel nous vivons. Nous réitérons notre appel à une plus grande représentation des pays africains au Conseil de sécurité et demandons que cette question soit abordée d’urgence lors des négociations intergouvernementales », a déclaré M. Ramaphosa, qui est également président de l’Afrique du Sud.

L’Afrique du Sud est actuellement membre non permanent du CSNU.

Parallèlement, le chef de l’Etat sud-africain a demandé que l’Afrique soit exemptée d’intérêts sur sa dette pendant qu’elle se remet de l’épidémie de COVID-19.

« Nous appelons également à la suspension des paiements d’intérêts sur la dette extérieure et publique de l’Afrique. C’est dans l’esprit de ce nouvel accord mondial que nous demandons à la communauté internationale et à nos partenaires internationaux de soutenir le déploiement d’un plan de relance global pour les pays africains », a-t-il fait remarquer.

M. Ramaphosa a par ailleurs indiqué que l’Union africaine saluait la collaboration entre le G20, le FMI, la Banque mondiale et l’ONU pour trouver des solutions à l’endettement dans les pays en développement, rappelant aussi que la collaboration entre l’ONU et l’Union africaine a contribué à faire taire les armes dans certains pays du continent.

Les pays africains ont appelé à plusieurs reprises à une plus grande représentation dans les agences des Nations unies. Sur ce sujet, les ministres des Affaires étrangères de l’Union africaine sont parvenus au « Consensus d’Ezulwini » dans lequel ils ont proposé une position commune pour que l’Afrique soit représentée dans tous les organes décisionnels de l’ONU.

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top