Close

Le Président Touadéra dresse le bilan de l’an quatre de son mandat

Le Président Touadéra a rappelé dans un esprit ouvert et direct dans l’ordre des priorités définies par sa profession de foi, les quelques acquis, les défis et les perspectives de son action à la tête de l’Etat.
 
Le Chef de l’Etat centrafricain a indiqué que la 4ème année qui s’achève a eu le mérite de poursuivre l’application stricte du DDRR et de la RSS inclus dans l’accord de politique pour la paix et la réconciliation nationale (APPR), la reconstruction des forces de défense et de sécurité, l’action humanitaire et la réconciliation nationale, le renforcement de la justice, la promotion des droits de l’homme et de l’état de droit.
 
S’agissant de l’assainissement des finances publiques, Faustin-Archange Touadéra a précisé que son objectif demeure l’amélioration de la stabilité du cadre macroéconomique, l’accroissement de mobilisation des recettes domestiques et la transparence budgétaire.
 
Le Président Touadéra a rappelé que l’une de ses priorités était la relance des secteurs productifs notamment l’agriculture, l’élevage l’énergie, les mines, les eaux et forêts, les infrastructures, les transports, le commerce, les télécommunications, la communication et les médias.  Tout en abordant le volet social à savoir la santé, l’éducation, l’eau et l’assainissement.
 
Le n°1 Centrafricain a développé tous les secteurs énumérés avec des chiffres et pourcentage à l’appui dont les résultats sont visibles et palpables.
 
En ce qui concerne la politique extérieure, Faustin-Archange Touadéra a fait savoir que les actions menées par le gouvernement s’inscrivent dans la poursuite de la mobilisation de la communauté internationale en faveur de son pays pour sa stabilisation, sa sécurisation et son relèvement économique.
 
Le Premier centrafricain a relevé qu’au cours de cette 4ème année de son quinquennat, beaucoup reste à faire pour rattraper le retard causé par plusieurs années d’errements politiques.
 
« Les espoirs socioéconomiques en vue, sont menacés par l’instabilité politique, à l’approche des échéances électorales ainsi que l’avènement du COVID19. Mais cela ne doit en aucun cas nous décourager pour réduire nos aspirations pour un Centrafrique meilleur », a souligné Touadéra.
 
Le Président Faustin-Archange Touadéra a appelé tout le peuple centrafricain à se serrer le coude à agir avec prudence et la retenue la plus complète, à s’abstenir de tout acte de provocation, et à faire tous les efforts  pour maintenir le calme nécessaire, à l’organisation des élections libres, transparentes et apaisées.
 
Le chef de l’Etat a demandé  aux groupes armés signataires de l’APPR-RCA de respecter leurs engagements et d’arrêter sans conditions le conflit ethnique qu’ils mènent depuis quelques mois au Nord-Est du pays et qui expose à nouveau les concitoyens de la région à des souffrances indescriptibles.
 
« Le chantier est immense, nous avons au cours de cette année semé d’abondante graines, la récolte sera abondante si nous aimons la paix, et si nous recherchons la paix, et si nous nous réconcilions entre nous », a manifesté le Président Touadéra.
 
Enfin, le Président de la République a lancé à nouveau un appel à l’unité nationale et surtout face à la pandémie du Coronavirus 2019 contre laquelle, il a demandé au Bon Dieu, la grâce totale pour le peuple centrafricain.
 
Il convient de rappeler que c’était le 30 mars 2016 que le Président Faustin-Archange Touadéra avait prêté serment, après les échéances électorales générales organisées en 2015-2016 dont il est sorti vainqueur au deuxième tour avec 62,67% contre 35% de son challengeur Anicet Georges Dologuélé.

ACAP

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top