Close

Le Quai d’Orsay: Après les menaces de boycott, Paris conseille ses voyageurs

Depuis que le président français Emmanuel Macron a tenu son discours sur le projet de lois contre le « séparatisme islamiste » en France, la tension est d’un cran entre Paris et plusieurs pays islamiques notamment la Turquie. En effet, la situation s’était envenimée par le discours du président Macron en hommage à Samuel Paty où il a défendu le droit à la liberté d’expression et celui de caricaturer le prophète Mahomet, un symbole sacré de l’islam.  

Depuis lors, plusieurs manifestations contre la France ont eu lieu dans les pays du Moyen-Orient ainsi qu’au Maghreb. Dans plusieurs de ces pays, des appels au boycott des produits français ont été lancés. Un appel que le président turc Recep Tayyip Erdogan a appuyé sur son territoire. En réaction à ces appels, le ministère français des Affaires étrangères a actualisé ses conseils aux voyageurs sur son site, en vue de protéger ces ressortissants et les potentiels voyageurs dans ces pays. Le Quai d’Orsay a appelé à la plus grande prudence dans la section « Conseils aux voyageurs ».

Eviter les zones où se tiennent les manifestations

« Dans plusieurs pays se sont développés au cours des derniers jours des appels au boycott de produits français, notamment agro-alimentaires, ainsi que plus généralement des appels à manifester contre la FranceIl convient d’éviter les zones où se tiennent ces manifestations, de rester à l’écart de tout rassemblement et de suivre les consignes de l’ambassade de France ou du consulat compétent (coordonnées disponibles sur les Conseils aux voyageurs) », a prévenu le ministère.

Une caricature du président turc

Face aux attaques personnelles du président Erdogan à l’endroit de son homologue français, comme l’appel à aller se faire consulter pour sa santé mentale, le journal satirique français, Charlie Hebdo, s’en est pris à son tour au président turc dans une de ses éditions ce mardi. L’hebdomadaire a publié une caricature du président, le montrant en T-shirt et sous-vêtements, en train de boire une bière et de soulever la jupe d’une femme portant le voile. Il dévoile ainsi les fesses nues de la femme. Ankara a, à cet effet, accusé le journal de « racisme culturel », et promet d’y apporter une réponse diplomatique.

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top