Close

Les ONG s’inquiètent de la situation d’insécurité alimentaire en Afrique australe

Publié le :

                Avant même la pandémie de coronavirus, la sous-région connaissait déjà de graves problèmes à cause des dérèglements climatiques. Et le Covid-19 a aggravé cette fragilité, avec les nombreuses restrictions liées au confinement, et la crise économique qui a découlé de la pandémie. La situation s’est donc encore un peu plus détériorée, comme l’ont détaillé ces organisations lors d’un point presse.
            </p><div readability="68.66224110462">

                                    <p><em>Avec notre correspondante à Johannesburg,</em> <strong>Claire Bargelès</strong>

La zone a déjà subi de plein fouet les effets du changement climatique, ces dernières années, ce qui a rendu les pays plus vulnérables face à l’insécurité alimentaire, selon Chikondi Chabvuta, de l’ONG ActionAid.

« L’Afrique australe a connu les conséquences du dérèglement climatique sans interruption depuis 4 ans, avec des périodes de sécheresse, des inondations, et l’année dernière le cyclone Idai…. La pandémie de Covid-19 a aggravé la situation alors que la région connaissait déjà des problèmes d’insécurité alimentaire et de malnutrition. Et le pire devrait encore être à venir, d’ici les prochains mois. »

Selon Lola Castro, directrice régionale du Programme alimentaire mondial (PAM), les chiffres sont désormais très alarmants : « L’insécurité alimentaire devrait toucher entre 42 à 52 millions de personnes sur la période 2020-2021. Dans 13 des 16 pays de la SADC, on va observer des niveaux d’insécurité alimentaire que l’on a pas vu depuis des années. »

Et parmi les pays les plus vulnérables se trouve le Zimbabwe selon Lola Castro, où l’insécurité alimentaire devrait concerner près de 8,6 millions d’habitants d’ici la fin de l’année. « Le Zimbabwe a les plus mauvais chiffres cette année, à la fois à cause des sécheresses dans la région, mais aussi de l’inflation et la baisse de l’envoi de fonds de l’étranger. »

L’organisation alerte aussi sur la situation au nord du Mozambique : à cause des attaques terroristes, l’insécurité alimentaire y est « particulièrement préoccupante ».

            </div>

RFI

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top