Close

Libye: «La Tripolitaine va être très difficile à gouverner si Sarraj s’en va»

Publié le :

                Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye est plongée dans le chaos politique où deux autorités se disputent le pouvoir : le GNA, basé à Tripoli et reconnu par l’ONU, et un pouvoir incarné par le maréchal Khalifa Haftar, qui règne sur l’est et une partie du sud. Le chef du Gouvernement d'union nationale (GNA) , Fayez al-Sarraj, tente depuis plusieurs années de reconstruire son pays, mais cet architecte de formation réputé indépendant s'est dit prêt à jeter l'éponge avant fin octobre, pour céder la place à un nouvel exécutif issu des pourparlers interlibyens. Les raisons de cette prise de décision avec Jalel Harchaoui, chercheur à l’Institut des Relations Internationales Clingendael de La Haye, aux Pays-Bas. 

RFI

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top