Close

Madagascar: une plateforme pour protéger les enfants de Tuléar de la prostitution

Publié le :

                A Tuléar, la cité balnéaire du grand sud de Madagascar, un rapport sexuel avec une fillette de 12 à 14 ans se négocie entre 5 000 et 10 000 ariary, soit moins de 2,20 euros. Du fait du manque de signalements, ce phénomène de prostitution infantile est difficilement quantifiable.
            </p><div readability="45.629350893697">

                                    <p>Les observations ont montré ces derniers mois que de plus en plus de très jeunes filles se prostituaient dans la ville. Face au laxisme des autorités et aux nombreux cas rapportés de corruption de la justice locale, une douzaine d’associations qui se battaient chacune de leur côté depuis des années contre les maltraitances envers les enfants, se sont regroupées en mai dernier pour créer une « plateforme de protection de l’enfance ».

L’objectif de la plateforme : mettre leurs forces et leurs expériences en commun pour être mieux armés face aux obstacles et assurer une meilleure défense et protection des victimes, pour, à terme, réduire les cas de violences sexuelles. Depuis, de nombreuses affaires de pédophilie et de tourisme sexuel ont éclaté au grand jour. Le signe d’un changement, et de la fin d’une impunité.

            </div>

RFI

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top