Close

Mali : Des casques bleus retrouvent deux ex-otages enlevés au Burkina

Edith Blais et Luca Tacchetto, deux otages, respectivement Canadienne et Italien enlevés par des hommes armés en 2018 au Burkina Faso, ont été retrouvés ce vendredi 13 mars par des casques bleus au Mali près de Kidal. L’information a été livrée par des sources sécuritaires de la mission de l’ONU. « Les Casques bleus de l’ONU ont retrouvé vendredi après-midi dans les environs de Kidal un ressortissant italien et une ressortissante canadienne faits otages en 2018 sur le territoire burkinabé », a déclaré un responsable de sécurité au sein de la Minusma.

Selon le responsable, les deux otages se portent bien et sont actuellement sous leur protection. « Tous deux se portent bien. Ils sont sous notre protection. Ils seront transférés samedi à Bamako avant de regagner chacun son pays » a indiqué le responsable de la sécurité.

En effet, la canadienne Edith Blais originaire de Sherbrooke et son compère Lucas Tacchetto originaire de Venise avaient été kidnappé en décembre 2018 au moment où ils traversaient le Burkina Faso qui depuis un certain moment est sujet à de violente attaques des groupes terroristes.

Enlevés sur la route de Ouagadougou

Au moment où ils avaient été kidnappés, ils avaient quitté Bobo-Dioulasso en direction de Ouagadougou à bord d’un véhicule avant qu’on ne perde leur trace. D’après la famille de Edith Blais, les deux avaient en projet de se rendre au Togo dans le cadre d’un projet humanitaire avec l’organisation Zion’Gaïa. En avril 2019, le porte-parole du gouvernement burkinabé avait déclaré qu’ils avaient été enlevés et conduit probablement hors de leur territoire, en signalant cependant que leur sécurité n’était pas compromise. Pour l’heure, rien n’a été  encore dit sur les conditions dans lesquelles on les a retrouvé.  

Avec : La nouvelle tribune

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top