Close

MALI – IBK SERA LIBÉRÉ MAIS… EXTRADÉ VERS LE SÉNÉGAL

La junte au pouvoir à Bamako depuis ce mardi a décidé de faire un geste en faveur du président déchu, Ibrahima Boubacar Keita.

La Cedeao ayant décidé de fermer toutes les frontières terrestres vers le Mali et exigé la libération du président démocratiquement élu, les putschistes ont eu le beau geste de ne pas se mettre à dos toute la communauté internationale. Mais de tous les pays de la sous-région, seul le Sénégal a accepté de ne pas fermer ses frontières avec le Mali en ouvrant un «couloir humanitaire» pour permettre aux Maliens qui le désirent d’entrer dans notre pays.

C’est sans doute la raison pour laquelle les militaires au pouvoir ont pris la décision d’extrader IBK vers Dakar où il sera en sécurité, comme ce fut le cas de l’ancien président, Amadou Toumani Touré qui, malheureusement a fini par être rapatrié vers son pays. Si des audits sont ordonnés et que le président est mis en cause dans sa gestion, ne court-il pas, comme ATT le risque d’être rapatrié lui aussi ?

Malitribune

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top