Close

Marine Le Pen : Ce qu’elle pense de la possibilité que le Coronavirus ait échappé à un laboratoire

La présidente du Rassemblement national (RN) Marine Le Pen a récemment jugé légitime d’examiner la possibilité que le nouveau coronavirus (covid-19) ait échappé à un laboratoire. Au cours d’un entretien accordé à un média français dans la matinée de ce lundi 30 mars 2020, la militante du parti d’extrême gauche français a estimé que c’est une question de bon sens, que des personnes se posent la question de savoir « si ce virus est d’origine naturelle ou s’il ne peut pas avoir échappé d’un laboratoire ». Affirmant qu’elle n’a aucune opinion concernant cette question, Marine Le Pen dit essayer de ne pas être inculte, par rapport à ce qui s’était déjà passé.

La provenance du virus n’a pas d’impact sur la réalité

«Dans l’histoire, je sais, parce que j’essaie de ne pas être inculte, qu’un certain nombre de maladies ont échappé des laboratoires, comme la myxomatose par exemple. Ce sont des choses qui arrivent» a-t-elle déclaré. Cependant, la présidente du Rassemblement national a fait comprendre que cela ne change rien à la situation dans laquelle se trouve le monde actuellement. Pour elle, la provenance du virus, n’a pas d’impact sur ce que les français vivent aujourd’hui. Notons que ces propos de Marine Le Pen interviennent après une enquête publiée le samedi dernier par l’institut français d’opinion publique (IFOP) pour la fondation Jean-Jaurès et l’Observatoire du conspirationnisme.

Une maladie crée de manière accidentelle

Cette étude a fait savoir hier dimanche que 26% des français estiment que le coronavirus a été conçu en laboratoire. Près de 40% des électeurs de Marine Le Pen au premier tour de l’élection présidentielle de 2017, pensent que la covid-19 a été « intentionnellement fabriqué [e] », et 15% qui estiment qu’elle l’a été de manière accidentelle. En outre, la présidente du Rassemblement national (RN) a également accusé le gouvernement français de mentir sur « absolument tout ». Au cours de l’entretien, elle a condamné une « stratégie du gouvernement » visant « à cacher le niveau de faiblesse de l’État, de nos stocks, d’impréparation de notre pays, plutôt que de dire la vérité ».

La Nouvelle Tribune

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top