Close

Mercato – Real : Pogba zappé, Camavinga le « préféré » ?

Ce dimanche, le journal Marca consacre sa Une à la pépite du Stade Rennais, Eduardo Camavinga, présenté comme le «préféré» du Real Madrid pour renforcer le milieu de terrain lors du prochain mercato à la place de Paul Pogba qui représente un dossier compliqué.

Pas parvenu à recruter le milieu de terrain réclamé par l’entraîneur Zinédine Zidane l’été dernier, le Real Madrid compte bien se rattraper à l’occasion du prochain mercato. A ce sujet, Paul Pogba (Manchester United), priorité du Français à l’époque, est toujours courtisé par le technicien. Néanmoins, ce dossier reste complexe étant donné les intentions encore floues de la Pioche et de son club. A la lutte avec le Barça Du coup, une autre piste émerge de plus en plus dans l’esprit des décideurs merengue : celle menant à la jeune pépite du Stade Rennais, Eduardo Camavinga (17 ans).

Ce dimanche, le journal Marca consacre même sa Une à l’espoir français, auteur d’une première partie de saison éblouissante avant de rentrer un peu dans le rang en 2020. Présenté comme le «préféré» du Real pour le prochain mercato, le natif de Cabinda possède une expérience du haut niveau certes limitée, mais surtout un profil d’avenir, lui qui est décrit par le quotidien sportif comme le «nouveau Pogba» et le futur successeur de Casemiro.

Zidane himself aurait validé ce dossier. L’intérêt du Real pour le Breton n’est pas nouveau, mais il a visiblement été ravivé ces derniers jours par les rumeurs le liant au FC Barcelone. De par son intérêt plus ancien et ses moyens financiers plus importants malgré le contexte actuel, la Casa Blanca pourrait partir avec un avantage face à son grand rival.

Mais il faudra aussi compter sur la concurrence de clubs comme Tottenham et le Borussia Dortmund, susceptibles d’offrir un temps de jeu plus intéressant à Camavinga. Rennes misait sur 100 M€ Il faudra surtout voir si Rennes est disposé à céder son joyau, sous contrat jusqu’en juin 2022. Si l’ancien président breton Olivier Létang souhaitait se battre pour conserver sa pépite, son successeur Nicolas Holveck ne s’est pas encore exprimé à ce sujet.

Au vu des difficultés financières qui se profilent pour la majorité des clubs, on peut imaginer qu’une grosse offre sera plus difficile à refuser pour le SRFC. Il y a quelques mois, le Bleuet était valorisé à environ 100 millions d’euros par son club. C’était avant l’éclatement de cette crise qui devrait déboucher sur des prix sensiblement revus à la baisse…

Camavinga en Une de Marca ce dimanche Camavinga ferait-il une erreur en signant si jeune au Real ? N’hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top