Close

MHD : la cour d’appel accepte sa mise en liberté

MHD, représentait l’un des fleurons les plus prometteurs du rap français, en tous cas avant la sombre affaire de meurtre dans laquelle il avait été impliqué. En juillet 2018, il était arrêté et détenu provisoirement pour homicide volontaire aux côtés de trois autres hommes, dans ce qui était depuis devenu l’affaire ‘’MHD’’. Ce jeudi  dans la matinée, c’est par une publication sur Twitter que l’artiste français révélait que la justice de son pays avait accédé à la demande de mise en liberté présentée par son conseil judiciaire.

MHD libre mais sous contrôle judiciaire

MHD incarcéré depuis 2018, voyait sa détention provisoire prendre fin ce 16 juillet. Mais bien avant, le 07 juillet, un juge des libertés et de la détention (JDL) n’avait pas trouvé opportun de prolonger le maintien de l’artiste, et avait en occurrence prononcé une ordonnance de remise en liberté sous contrôle judiciaire. Mais le Parquet de Paris avait fait appel de l’ordonnance. Cepenadnt, Mohamed Sylla (MHD), était autorisé à sortir au 16 juillet, ce qui laissait entendre que la Cour d’appel avait récusé l’appel du parquet et laissé cours à l’ordonnance du JDL.

Une information que confirmait l’artiste lui-même, ce jeudi , via twitter. « Pour éteindre toute fausse information, je confirme que la cour d’appel a enfin accepté ma mise en liberté. Je ne m’exprimerai pas sur le dossier et continuerai à me battre pour démontrer mon innocence. Je remercie mes avocats (…) et mes proches pour leur soutien » écrivait en substance MHD. Cependant cette liberté était sous contrôle judiciaire ce qui signifiait que, Sylla, n’était pas entièrement libre d’aller et de venir, et qu’il devait sous peine de retrouver de nouveau sous les barreaux, de suivre scrupuleusement les obligations afférentes à sa remise en liberté.

Un jeune de 23 ans nommé Loïc K a été tué en juillet 2018 dans le nord-est de Paris. Un meurtre qualifié de violent par la presse locale, Loïc avait été  molesté, frappé et poignardé, dans ce qui a été rapporté comme une bagarre entre gangs des 10e et 19e arrondissements. Or le 19 ème était justement l’arrondissement d’origine de MHD et son véhicule avait été retrouvé sur les lieux. l’Information judiciaire se poursuivait.

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top