Close

Niger : les universités publiques paralysées par une nouvelle grève d’un mois des enseignants

Les enseignants-chercheurs des universités publiques du Niger ont entamé depuis mardi dernier une nouvelle grève d’un mois, à l’appel de leur syndicat, pour exiger du gouvernement l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail, a constaté mercredi Xinhua à Niamey.

Cette nouvelle grève, selon le secrétaire général du Syndicat national des Enseignants et chercheurs du Supérieur (SNECS), Na-Balla Adaré, est déclenchée suite à la non prise en compte par les autorités du pays de leurs revendications, après une première grève observée pour la même durée.

Aucune réaction du gouvernement sur le sujet à l’instant.

A l’université Abdou Moumouni de Niamey, la principale université publique du pays, toutes les activités académiques sont paralysées ce mercredi.

Le Niger compte au total huit universités publiques.

Xinhua

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top