Close

Nigéria : des morts parmi les manifestants selon Amnesty

La situation au Nigéria est toujours confuse. Les mouvements d’humeur qui ont été lancés depuis quelques jours dans le pays auraient fait déjà plusieurs morts selon l’Ong Amnesty International. A en croire les confidences qui ont été faites par Isa Sanusi, le porte-parole de l’ONG à la presse, l’organisation n’est pas à même de donner à l’étape actuelle un chiffre exact sur le nombre de morts enregistré.

Une situation de chaos sous le péage de Lekki

 Plusieurs personnes avaient décrit une situation assez chaotique sous le péage de Lekki. Un nombre non négligeable de personnes aurait été perçu à terre en ces lieux qui abritaient depuis plusieurs jours des manifestations. Le mouvement, initialement pacifique a changé d’allures. Une autre catégorie de militants a rejoint les manifestants. Le but ultime de ces revendications est de demander des réformes à l’état.

Couvre-feu à Lagos

Un couvre-feu total avait été décrété face à la montée de la violence lors de ces manifestations à Lagos. A Abuja, les forces de l’ordre ont été déployées suite aux nombreux dégâts qui ont été enregistrés après les manifestations. Des bâtiments ainsi que des véhicules ont été incendiés. Une situation similaire a été enregistrée dans plusieurs autres villes du Nigéria. Plusieurs jeunes ont pris d’assaut les rues de Kano et ont saccagé des commerces ainsi que des véhicules.

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top