Close

Pékin met en garde Ottawa après les sanctions canadiennes

La Chine a adressé lundi une mise en garde au Canada contre une nouvelle dégradation des relations bilatérales, après les sanctions annoncées par Ottawa à la suite de la nouvelle loi sur la sécurité nationale imposée à Hong Kong.

« La Chine condamne fermement (les sanctions canadiennes) et se réserve le droit de prendre des mesures complémentaires », a déclaré devant la presse un porte-parole de la diplomatie chinoise, Zhao Lijian.

« Le Canada devra en assumer toutes les conséquences », a-t-il dit.

Les relations entre les deux pays sont fortement dégradées depuis l’arrestation fin 2018 à Vancouver d’une haute dirigeante du géant chinois des télécoms Huawei, suivie de l’arrestation en Chine de deux ressortissants canadiens.

Vendredi, en réponse à l’imposition par Pékin d’une loi sur la sécurité nationale à Hong Kong, Ottawa a annoncé suspendre son traité d’extradition avec l’ex-colonie britannique ainsi que ses exportations de matériel militaire « sensible ».

Pour M. Zhao, ces décisions constituent « une violation grave du droit international » ainsi qu’une « ingérence » dans les affaires chinoises.

« La Chine appelle le Canada à rectifier immédiatement ses erreurs […] afin d’éviter une nouvelle dégradation des relations » entre les deux pays, a-t-il dit.

Plusieurs pays ont appelé la Chine à revenir sur sa loi sur la sécurité nationale à Hong Kong, qui fait craindre à l’opposition démocrate locale un grave recul des libertés en vigueur dans la Région administrative spéciale revenue à la Chine en 1997.

Le devoir

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top