Close

RCA : DÉCLARATION DU FPRC RELATIVE À LA CESSATION DES HOSTILITÉs.

Le général du FPRC Noureddine Adan et son garde du corps.
Le général du FPRC Noureddine Adan et son garde du corps.

  

DÉCLARATION

LE 1er VICE- PRESIDENT,

Compte tenu de l’entretien avec S.E.M.A Matias Bertino MATONDO, Représentant Spécial du Président de la Commission de l’Union Africaine, Chef de la MISAC, Garant de l’APPR-RCA ; S.E.M.A Adolphe NAHAYO, Représentant du Secrétaire Général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CeEaC), Garant de l’APPR-RCA ; et S.E.M.A Abdoul Raouf Ali Amir, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Soudan auprès de Bangui, en date du 2à février 2020 ;

Considérant que le FPRC est déterminé à agir de bonne foi pour la mise en œuvre de l’APPR-RCA afin que la sécurité des personnes et des biens soient assurées et pour une paix durable, réconciliation nationale et stabilité politique effectives et enracinées ;

Considérant que l’APPR-RCA constitue un espoir pour une issue viable vers la paix et, de ce fait, une opportunité que doivent saisir tous les acteurs engagés pour la paix en République Centrafricaine ;

Compte tenu de la situation humanitaire catastrophique dans laquelle sont plongées les personnes déplacées internes depuis le 1er septembre 2019 ;

DECLARE

Un cessez-le-feu de trente jours (30 jours) et la cessation immédiate, complète et irrévocable des hostilités et toute forme de violence armée à partir de la date de la signature de la présente déclaration.

Pendant la trêve, une rencontre sera organisée, à N’délé, entre le Sultan de N’délé et le Sultan-maire de Birao, ainsi que les Représentants des ethnies impliquées dans la belligérance.

La disponibilité du FPRC de coopérer avec la MINUSCA dans sa mission première de protection des populations civiles, particulièrement les personnes déplacées internes (PDI) de Birao.

DEMANDE

A la MINUSCA, de créer les conditions sécuritaires nécessaires pour mettre fin aux attaques des personnes déplacées internes (IDP), aux infrastructures humanitaires et qui favorisent le retour des PDI dans leurs villages et quartiers d’origine.

A la communauté internationale de veiller, conformément à l’article 35 de l’APPR-RCA, au respect de cette déclaration qui engage toutes les entités engagées dans la belligérance à Birao.

  Fait, le 20 février 2020 Le 1er Vice-Président

Général Noureidine ADAM

CNC

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top