Close

RCA : les principaux suspects des violences du KM5 seraient placés en garde à vue à l’hôpital.

Des miliciens d'autodéfense du KM5 de Bangui. CopyrightCNC.
Des miliciens d’autodéfense du KM5 de Bangui. CopyrightCNC.

Bangui (République centrafricaine) – Le parquet général de Bangui a été saisi de l’enquête sur les dernières violences survenues du  24 au 26 décembre derniers au quartier KM5. Plus de 35 personnes ont été tuées, une centaine d’autres blessées,  auxquelles se trouvent le tristement célèbre chef milicien d’autodéfense « YOU » et une dizaine de ses éléments qui seraient actuellement placés en garde à vue à l’hôpital, selon une source policière.

 

Même si cette information n’a pas été confirmée par le gouvernement, certaines sources proches de la gendarmerie nationale affirment à CNC qu’au moins une dizaine des suspects, auteurs présumés  des violences qui ont secoué le quartier KM5 la semaine dernière seraient placés sous le régime de la garde à vue  dans des centres hospitaliers de Bangui. Une dizaine des gendarmes de la section de recherches et d’investigation (SRI) auraient été mobilisés pour assurer leur sécurité, selon la même source.

Le tristement célèbre chef milicien d’autodéfense du KM5 « YOU », grièvement blessé lors des affrontements du KM5, serait aussi parmi les suspects placés en garde à vue à l’hôpital, mais son état de santé, toujours très sérieux, selon une source hospitalière, ne lui permettra pas de se présenter devant la justice avant plusieurs mois ou années.

Cependant, l’ancien président de l’Assemblée nationale, l’honorable Abdoul Karim Meckassoua, lors de l’interpellation du gouvernement sur les derniers événements du KM5 à l’Assemblée nationale, avait  ouvertement accusé le pouvoir de Bangui, en tête le chef de l’État, d’être « petites mains » qui soutiennent les groupes armés du KM5.

Affaire à suivre…

Copyright©2019CNC.

CNC

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top