Close

RCA : ouverture à Bangui du très controversé congrès du parti du Président TOUADERA


Bangui, République centrafricaine. Le mouvement cœurs unis (MCU), parti du chef de l’État Faustin Archange TOUADERA, a ouvert jeudi à Bangui son premier congrès ordinaire, avec en ligne de mire les élections présidentielle et législatives du 27 décembre 2020, scrutin auquel le Président de la République devrait prendre part pour un second mandat.

Plusieurs milliers des militantes et militantes, membres des bureaux fédéraux et sous-fédéraux du MCU venus de quatre coins de la RCA, mais également de l’étranger ont pris part ce jeudi 24 septembre 2020 à l’ouverture des travaux du congrès de leur parti qui vont se poursuivre durant 48 heures.

Les représentants des partis alliés du MCU tels que le MDD, le MESAN, le FPP…, mais également ceux de l’opposition démocratique, étaient de la partie.

Le secrétaire exécutif du MCU, l’ex-Premier ministre Simplice Mathieu SARANDJI a pris la parole pour retracer le « bilan partiel et positif » du quinquennat de son ami Faustin Archange TOUADERA, chef de l’État.

Même son de cloche du côté du ministre des Finances Henri-Marie DONDRA, Président d’organisation dudit congrès qui, dans son discours, vente le mérite de son champion Faustin Archange TOUADERA, mais également exhorter les centrafricains à le soutenir au moment des élections à venir, même si celui-ci n’est pas encore investi officiellement candidat de son parti.

Pour rappel, le principal enjeu de ce congrès est la désignation des candidats et candidates aux prochaines élections présidentielles et législatives du 27 décembre prochain. Pourtant, le mardi dernier, la COD2020, principale coalition d’opposition démocratique a estimé que les conditions ne seraient pas réunies pour que le pays organise des élections à la fin de cette année. Elle propose une large concertation avec les forces vives de la nation avant les élections générales.

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top