Close

RCA : présence massive des éléments rebelles de 3R signalée dans les localités de Paoua


Les communes de Yambassa et de Bavara située à 80 kilomètres de Paoua sur l’axe Bozoum sont occupées depuis jeudi par quelque 200 hommes lourdement armés identifiés formellement par la population locale comme des éléments rebelles du mouvement 3R. Le Président de la jeunesse locale a été pris en otage, et la peur s’empare des populations locales qui ont du fuir pour se réfugier en brousse.

Jeudi 17 septembre 2020, aux environs de 11 heures du matin, les hommes du chef rebelle Abass Sidiki, chef d’État major et coordonnateur du mouvement 3R (Retour, réclamation et réhabilitation). Ont occupé les villages de Yambassa, de Bavara, de Bondja et de Bimbi.

Interrogé par CNC, Monsieur Békaï Simaro , chef du groupe du quartier Bondja 3 de Bavara confirment les faits et parlent de plusieurs centaines d’hommes lourdement armés qui ont occupé plusieurs localités, dont la commune de Bavara et de Yambassa avant de prendre en otage le Président de la jeunesse communale de Bavara, Monsieur Jean-Blaise Gandjo.


Contre toute attente, ce vendredi 18 septembre, aux environs de 15 heures, les rebelles se sont retirés de ces localités avant de revenir à nouveau quelques heures plus tard

Ce samedi 19 septembre, vers 7 heures du matin, nous avons rencontré le maire du village Bimbi, monsieur TOUMANDJI qui confirme que les rebelles, lourdement armés, sont de retour dans leur localité depuis 5 heures du matin.

Rappelons que depuis l’opération « Ala londo » menée conjointement par les Casques bleus et les militaires de l’armée nationale contre les positions du mouvement 3R dans les préfectures de la Nana-Mambéré et de l’Ouham-Péndé, plusieurs combattants dudit mouvement se sont éparpillés partout dans la région. Ils opèrent désormais en mode coupeurs de route sur de différents axes routiers de la région.

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top