Close

RDC: le Nord-Kivu devient la troisième province la plus touchée par le coronavirus

Publié le :

Le Nord-Kivu est désormais la troisième province la plus frappée du pays par le Covid-19, après Kinshasa et le Kongo Central. Depuis le début de ce mois d’août, il y a en moyenne 15 cas enregistrés par jour, et, selon le ministre provincial de la Santé, il y a aujourd’hui 210 malades dans la province.

Avec notre correspondant à Kinshasa, Kamanda wa Kamanda Muzembe

C’est depuis fin juillet que l’augmentation du nombre des cas de contamination au coronavirus a été constatée dans la province du Nord-Kivu.

Selon les autorités sanitaires de la province, jusqu’à dimanche, le cumul, depuis le premier cas, était de 524 personnes positives contre 112 au 30 juin. Et, au total, 233 personnes ont été guéries, 77 sont décédées dont deux dans des centres de traitement du Covid-19, explique le ministre provincial de la Santé, le docteur Moïse Kanyere.

Pour les autorités sanitaires, la flambée est observée dans les trois villes de la province : Goma, Beni et Butembo et dans cinq des six territoires du Nord-Kivu. Parmi ses causes, l’équipe de la riposte sur place parle du trop long délai entre les tests et les résultats de laboratoire.

Il y a aussi le manque de matériel et le relâchement dans l’observance des mesures sanitaires. Les autorités provinciales pointent surtout les regroupements à l’occasion des deuils et des mariages, toujours pris d’assaut par de grandes foules.

Pour ces autorités, le port du masque doit être rendu obligatoire et les contrôles doivent être renforcés, sans oublier la nécessité de communiquer avec les responsables des églises, des écoles et des médias.

RFI

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top