Close

Rwanda: enquête ouverte en France pour «crimes contre l’humanité» contre un ancien haut responsable rwandais

Publié le : Modifié le :

Une enquête préliminaire a été ouverte, vendredi 24 juillet, pour « crimes contre l’humanité » contre Aloys Ntiwiragabo, chef des renseignements militaires pendant le génocide de 1994 au Rwanda, et qui vit en France, a indiqué, ce samedi 25 juillet, le Parquet national antiterroriste français. Aloys Ntiwiragabo a été accusé par des procureurs du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) d’avoir été l’un des architectes du génocide de 1994 au Rwanda qui a fait, selon l’ONU, 800 0000 morts, essentiellement au sein de la minorité tutsi.

RFI

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top