Close

Sénégal : Pas de confinement ni de couvre feu mais un renforcement des mesures barrières

A l’instar de ses voisins ouest africain, le Sénégal est durement impacté par la pandémie du coronavirus. Il y a quelques semaines, le chef de l’État Macky Sall avait levé l’état d’urgence et le couvre-feu qui était en vigueur depuis le mois de mars-avril. Il faut dire qu’au fil des mois, un grand nombre de la population sénégalaise banalisait les différentes mesures sanitaires mises en place pour contrer la propagation du coronavirus. La maladie continue de se propager au pays de la Teranga, entre-temps, les autorités redoutaient qu’il y ait une deuxième vague de contamination.

Les autorités sanitaires au niveau du Sénégal sont formelles, il faut que la population continue à respecter scrupuleusement les mesures de gestes barrières sinon le pire est à craindre. Vu l’évolution de la maladie, est ce que le gouvernement va procéder à un reconfinement, le couvre-feu va-t-il être de nouveau instauré? Pour le ministre de l’Intérieur, monsieur Aly Ngouille, ses différentes options ne sont pas envisagées, ce dernier privilégie un renforcement des mesures de gestes barrières.

Respecter coûte que coûte les mesures de gestes barrières

Comme renforcement des mesures de gestes barrières, on peut citer l’interdiction des rassemblements et des manifestations au niveau des lieux publics, le port obligatoire du masque dans certains lieux sensibles. Ces mesures devront être respectées scrupuleusement sous peine de sévères sanctions. En ce qui concerne la disponibilité des masques, le ministre de l’Intérieur s’est montré rassurant en affirmant qu’une importante quantité sera disponible dans les jours à venir. Pour faire respecter les mesures de gestes barrières, Aly Ngouille se veut très ferme. Des amendes allant de 200 à 20000 fcfa et un mois d’emprisonnement sont des sanctions qui seront prises contre les éventuels fautifs.

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top