Close

Soudan: le Premier ministre se rend dans les zones en proie aux inondations

Publié le :

                Parmi les pays africains durement touchés par des inondations ces derniers jours figure le Soudan. Selon le dernier bilan officiel, 16 des 18 provinces du pays sont concernées par la montée soudaine des eaux des rivières et du Nil, des centaines de milliers de maison, d'écoles et de bâtiments publics se sont effondrées et une centaine de personnes ont perdu la vie.
            </p><div readability="68.332931242461">

                                    <p>Des pluies abondantes sur un sol aride pendant plusieurs semaines, et voilà <strong>une grande partie du Soudan sous les eaux</strong>. Vendredi dernier, l'état d'urgence a été décrété pour trois mois dans tout le pays, alors que les gouverneurs provinciaux faisaient un premier bilan des dégâts.

Mardi, le ministre des Affaires étrangères a de nouveau demandé l’aide de ses partenaires étrangers, au cours d’un briefing du corps diplomatique. Selon Omar Gamareldin, un demi-million de Soudanais sont affectés par les inondations, 100 000 maisons se sont effondrées et on dénombre aujourd’hui 101 morts.

Aide venue de l’étranger

Le Comité des médecins soudanais, qui avait été pointe au moment de la révolution, a mis en garde contre les conséquences de ces inondations : le choléra bien sûr, mais aussi une recrudescence du paludisme et les morsures de serpent ou d’insectes dangereux.

Le Premier ministre Abdalla Hamdok s’est rendu dans l’État le plus touché, mardi, l’État de Sannar, dans le sud-est, tandis que son domicile privé de Khartoum Nord était à son tour envahi par les eaux du Nil. Son ministre de la Culture, quant à lui, s’est rendu sur le site inondé de la cité antique de Méroé, où pour l’instant aucun dommage majeur n’a été signalé.

Pour l’heure, le Soudan a reçu de l’aide matérielle des États du Golfe, de l’Égypte et de la Turquie, ainsi que du Haut-Commissariat de l’ONU aux réfugiés.

            </div>

RFI

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top