Close

Tirer sur les migrants : un politicien allemand licencié après ses propos polémiques

En Allemagne, un parti d’opposition a sanctionné ce lundi 28 septembre 2020, un de ses membres. Christian Lüth a été purement et simplement licencié de la formation politique. Le Bureau exécutif d’Alternative Allemagne (AfD) reproche à M Lüth des propos tenus lors d’une conversation privée avec les journalistes de ProSieben, une télévision allemande. En effet, l’homme politique filmé à son insu avait lors de cette entrevue, indiqué que l’arrivée des migrants dans le pays n’était pas une mauvaise chose  pour son parti. Parce que « plus la situation de l’Allemagne est mauvaise, mieux c’est pour l’AfD ».

« Nous pourrons encore leur tirer dessus après. Cela n’est pas du tout un problème. Ou du gaz ou tout ce que vous voulez » a-t-il ajouté parlant des migrants. C’est d’ailleurs ces derniers propos qui lui valent son licenciement avec effet immédiat. L’entrevue avec les journalistes de la télévision allemande a eu lieu en février 2020 dans un bar. A l’époque Christian Lüth occupait encore le poste de porte-parole du groupe parlementaire AfD au Bundestag. Notons qu’il y a plusieurs ailes au sein de cette formation politique allemande. L’une d’elle, la plus radicale, a quelques accointances avec les mouvements néonazis.

Je suis un “fasciste”

Elle se bat même pour qu’un terme soit mis à la culture de la repentance envers les atrocités commises par Hitler pendant la deuxième guerre mondiale. La police allemande a un œil sur eux. Christian Lüth n’est pas à son premier coup d’essai. Il a déjà été sanctionné en avril dernier pour s’être vanté de « ses origines aryennes », se présentant par la même occasion comme un « fasciste ». Le Bureau politique d’Alternative pour l’Allemagne l’avait suspendu de son  poste de porte-parole du groupe parlementaire , une fonction qu’il occupait depuis trois ans.

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top