Close

Une éventuelle guerre entre la Turquie et la Syrie serait un piège pour Erdogan, selon un parti turc

Si la Turquie lance une guerre contre la Syrie, elle peut tomber dans un piège préparé par les États-Unis et Israël et perdre des alliés comme la Russie, la Chine, l’Iran et l’Irak, a déclaré le 26 février le parti turc Vatan. D’après lui, la Turquie pourrait se retrouver isolée en cas de guerre.

Le déclenchement d’une guerre entre la Turquie et la Syrie, dans le contexte de la détérioration de la situation dans le gouvernorat d’Idlib, pourrait se transformer en piège pour Ankara et Recep Tayyip Erdogan, a indiqué le parti turc Vatan dans un rapport dont Sputnik a obtenu une copie.

«Les tensions turco-syriennes suscitent des inquiétudes. Nous avertissons que la Turquie est poussée dans un piège. Avec la Turquie, notre Président est également entraîné dans ce piège», a annoncé le Comité exécutif central du parti après une conférence de presse qui a eu lieu le 26 février dans la province d’Istanbul, ajoutant que «ce piège a été fabriqué par les administrations américaine et israélienne».

En cas de guerre, pas de soutien

D’après le parti Vatan, non seulement la Turquie fait face à de «graves menaces», mais ses voisins aussi, notamment la Syrie, l’Irak, l’Iran et la Russie. Selon les auteurs de la déclaration, le lancement d’une guerre contre un pays voisin comme la Syrie serait «un pas vers le piège». Si cela arrive, le gouvernement d’Erdogan serait privé de soutien dans sa politique intérieure et extérieure, a affirmé le parti.

«La guerre avec la Syrie isolerait la Turquie et l’éloignerait de ses alliés stratégiques, dont la Russie, l’Iran, l’Irak et la Chine», poursuit la publication.

Le parti Vatan a également lancé un appel pour collaborer avec la Russie et l’Iran afin d’apaiser les tensions à Idlib, tout en rappelant que la base historique des mesures visant à résoudre cette question est le processus d’Astana et les accords de Sotchi.

fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top