Close

USA : Donald Trump se lance dans la course à la présidentielle

C’était officiel, le président Donald Trump serait le prochain candidat des Républicains pour les présidentielles de Novembre 2020. Le président en exercice venait de remporter les primaires dans un état clé, la Floride, l’un des seuls à avoir tenu à organiser des élections malgré la menace du coronavirus. Et le président Trump qui aurait obtenu un confortable nombre de délégués, pouvait en toute quiétude déroulé sa machine de campagne.

Juste une confirmation

Pour bien des observateurs, le président
Trump n’avait eu que très peu de
raisons de douter d’être de nouveau le candidat des Républicains. Il faudrait
avouer que très peu au sein du parti avait été tenté de le challenger, et pour
ceux qui l’avait fait comme l’ancien gouverneur du Massachusetts Bill Weld,
cela avait été sans grande conviction. Pourtant, le candidat Trump, malgré une surprenante victoire en
2016 avait eu un premier mandat tumultueux. Les revers de l’enquête sur l’ingérence
Russe et le procès en destitution
initié par la Chambre des Représentants
avaient de quoi en faire douter plus d’un ; mais pas M. Donald Trump.

Et les voyants très au vert de l’économie
américaine avaient achevé de le conforter dans ses chances d’une réélection. Rien
dorénavant ne devrait empêcher, le président Trump dans sa course à la
présidentielle.

Pour devenir le candidat du Parti républicain, le candidat se devait de remporter la majorité simple de 1 237 des 2 472 délégués au Congrès national républicain. Ce Mardi, les résultats auraient montré que plus de 500 000 électeurs avaient voté pour le président Trump dans la primaire républicaine, un chiffre qui devrait selon les observateurs continuer à augmenter à mesure que le reste des résultats entrerait.  Un score qui serait parmi les plus élevé dans une primaire de partis.

Trump plus « fort » qu’Obama

La présidente du Parti républicain national, Ronna McDaniel, originaire du Michigan, avait félicité le président pour sa victoire mardi soir. Sur twitter elle avait publié en substance : « Pendant des années, j’ai vu le Parti démocrate échouer dans mon état. Donald Trump est venu ici avec un message fort. Il a tenu ses promesses et le remportera à nouveau en 2020! ». Et les résultats du président aux primaires seraient plutôt encourageants. Avec son demi-million de votants, le président Trump aurait fait plus « fort » que l’ancien président Obama qui avait reçu 348 488 votes dans la primaire du Michigan en 2012. Mieux, selon Nick Trainer, un membre du personnel de campagne du président Trump, le président sortant aurait « reçu plus de votes que tout autre président sortant souhaitant être réélu depuis Ronald Reagan ».

La Nouvelle Tribune

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top