Close

USA : la Russie et la Chine accusées de cyberattaques contre la présidentielle

A mesure qu’approche le scrutin président aux Etats-Unis, les informations faisant état d’attaque en provenance de l’extérieur se multiplient. En effet, selon les révélations qui ont été faites par Microsoft ce jeudi 10 septembre,  des cyberattaques provenant de la Chine et de la Russie ont été détectées. A en croire les précisions qui ont été apportées sur cette situation, ces attaques visaient tant les équipes du candidat démocrate que celles du républicain.

Les équipes de Trump et Biden attaquées

 « Ces dernières semaines, Microsoft a détecté des cyberattaques ciblant des personnes et des organisations impliquées dans la prochaine élection présidentielle, y compris des attaques infructueuses contre des personnes associées à la fois aux campagnes Trump et Biden », a notamment fait remarquer sur un blog Tom Burt, le vice-président de Microsoft pour la sécurité. Venant des groupes de pirates Russes comme Strontium, 200 attaques auraient été enregistrées.

Près de 150 attaques en provenance de la Chine

Les attaques en provenance de la Chine visaient directement les deux protagonistes pour la prochaine élection présidentielle. Entre le mois de mars et septembre 2020, le groupe  baptisé Zirconium aurait eu près de 150 attaques infructueuses. « Ce que nous avons détecté rappelle des types d’attaques précédentes qui non seulement visent les candidats et les personnels de campagne mais aussi ceux qu’ils consultent sur des problèmes clés », explique notamment ce responsable de Microsoft.

Laisser un commentaire

0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :
scroll to top